Caroténoïdes

carotenoïde

PRINCIPAUX TYPES

Lutéine, zéaxanthine, bêta-carotène, lycopène

NOMBRE TOTAL

700

PROPRIéTéS

Antioxydants, protègent la peau et les yeux

Toute la puissance de la carotte !

Les caroténoïdes sont des nutriments aux propriétés antioxydantes. Ils vous aident à vous protéger du vieillissement cellulaire en luttant contre les radicaux libres.

Le terme de caroténoïdes regroupe de nombreux nutriments : lutéine, zéaxanthine, bêta-carotène, lycopène… qui ont tous la spécificité de colorer les fruits et légumes que nous consommons. Il s’agit en effet de pigments naturels.

A titre d’exemple, les flamants sont roses grâce aux caroténoïdes présents dans leur alimentation. Ils se nourrissent principalement de petites crevettes très riches en pigments.

Les trois principaux sont le bêta-carotène, précurseur de la vitamine A, la lutéine, présent dans les épinards (on ne les voit pas car la chlorophylle masque la couleur des pigments), et le lycopène, qui donne sa couleur à la tomate.

Le bêta-carotène, jaune-orangé, a été découvert au cours du 19ème siècle dans les carottes. Il était le premier d’une longue série. On connaît aujourd’hui plus de 700 autres caroténoïdes et nous en consommons régulièrement une quarantaine.

Le lycopène est le caroténoïde le plus présent dans l’organisme. La lutéine est elle particulièrement présente dans la macula, une zone spécifique de la rétine.

Une meilleure vue, une plus jolie peau

Les caroténoïdes colorent joliment la peau. Ils la protègent aussi1.

Les caroténoïdes aideraient, toujours grâce à leur pouvoir antioxydant, à prévenir certaines maladies neurodégénératives et certains cancers (comme celui du côlon).

Ils activeraient aussi le système immunitaire et prendraient soin des yeux. Une étude a ainsi montré que la cataracte était moins fréquente chez les personnes qui avaient pris un multivitamines associé à des bêta-carotènes durant cinq ans que chez celles qui avaient reçu un placebo2.

La lutéine a de son côté montré qu’elle pouvait ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l’âge, DMLA, si elle était prise sur le long terme3.

Le lycopène est reconnu pour protéger la prostate. Ainsi, les hommes consommant beaucoup de tomates auraient un risque inférieur de développer un cancer de la prostate4.

carotenoides

Des caroténoïdes issus des plantes

Les Laboratoires Olliscience utilisent de la lutéine et de la zéaxanthine extraites de la fleur de Tagetes erecta. L’œillet d’Inde est en effet très riche en ces caroténoïdes.

Le lycopène, très présent dans la prostate et le foie, provient lui directement d’un extrait de tomate.

Le bêta-carotène utilisé est extrait d’une algue, la Dunaliella salina. Sachez que l’absorption des bêta-carotènes est bien meilleure lorsque ces caroténoïdes sont consommés avec des matières grasses.

L’alimentation ne vous assure plus un apport suffisant en nutriments

La plupart des fruits et légumes que vous mangez a malheureusement perdu une grande partie de leur teneur en nutriments. Ceci signifie que, même en surveillant de très près son alimentation, il est devenu difficile de fournir à son organisme l’ensemble des nutriments dont il a pourtant besoin. Caroténoïdes compris.

Au-delà d’une qualité nutritionnelle de moins en moins bonnes de nos fruits et légumes, le stress et l’âge, contre lequel on ne peut rien, réduisent eux aussi l’absorption des nutriments par l’organisme.

Ce sont pour ces raisons que de plus en plus de nutritionnistes recommandent de prendre régulièrement des suppléments nutritionnels, qui contiennent notamment des vitamines, des minéraux et des caroténoïdes.

Nos produits qui contiennent des caroténoïdes

Ollivita
Ollivita >
dès 39.90 €
Olliman
Olliman >
dès 34.90 €
Ollinutri >
dès 24.90 €

Références

1P. Palombo et al., « Beneficial long-term effects of combined oral/topical antioxidant treatment with the carotenoids lutein and zeaxanthin on human skin: a double-blind, placebo-controlled study », Skin pharmacology and physiology 20, no 4 (2007): 199–210
2The Linxian cataract studies: two nutrition intervention trials . Sperduto RD, Hu TS, et al. Arch Ophthalmol 1993;111:1246 -53.
3Richer S, Stiles W, et al. Double-masked, placebo-controlled, randomized trial of lutein and antioxidant supplementation in the intervention of atrophic age-related macular degeneration: the Veterans LAST study (Lutein Antioxidant Supplementation Trial). Optometry. 2004 Apr;75(4):216-30.
4Giovannucci E. et al., Tomatoes, tomato-based products, lycopene and cancer reviews of the epidemiologic literature. J Natl Cancer Inst 1999 ;91 :317-31.